dialogue_fr_mini.png


Le nouveau numéro de Dialogue vient de paraître
( Octobre 2011 )

Présentation

Ce numéro de DIALOGUE paraît avec un certain retard, choix de la rédaction d’intégrer des éléments d’analyse et de discussion suscités par la demande faite lors de l’Assemblée Générale de l’ONU, le 23 septembre dernier, de la reconnaissance d’un  Etat de Palestine . On lira dans les contributions publiées ici, en quoi cette opération s’inscrit dans le mal nommé  processus de paix , qualifié il y a déjà cinq ans d’escroquerie par Henry Siegman, ancien président du Congrès Juif Américain, et qui se résume à une aggravation de l’emprise israélienne de la Cisjordanie et à une marginalisation politique de la représentation palestinienne. Pouvait il en être autrement ?

L’accord de réconciliation entre le Fatah et le Hamas — les deux principales organisations palestiniennes, essentiellement en conflit pour diriger l’Autorité palestinienne — a fait l’objet d’une contribution de l’un de nos correspondants en Palestine, qui montre de manière sous jacente, l’importance jouée aujourd’hui par l’appareil militaire qui gouverne l’Egypte depuis la chute de Moubarak. Il conviendra de revenir sur le rôle particulier du gouvernement égyptien, qui au mépris complet des aspirations démocratiques du peuple d’Egypte, s’est engagé auprès du département d’Etat américain à respecter les accords passés. L’échange de prisonniers, qui vient d’intervenir à la suite d’un accord entre le Hamas et le gouvernement Netanyahou, peut-il être abordé en dehors de cet éclairage ? Nous y reviendrons.

Nous abordons également dans ce numéro, le  mouvement social et revendicatif israélien , qui au moment où nous écrivons, n’est pas terminé. La plupart des analyses et commentaires médiatiques le traitent comme une chose en soi, comme un processus national  classique . Comment ne pas y voir une expression de la crise profonde que traverse le sionisme, fondé sur la séparation et la division de la Palestine et l’expulsion du peuple palestinien (ce que rappelle le compte rendu de lecture de l’ouvrage d’Ilan Pappe : Le nettoyage ethnique de la Palestine, également publié dans ce numéro de DIALOGUE) ?

Une fois de plus, un constat s’impose : celui d’une impasse complète pour tous les peuples de la région, qui est le produit d’une politique fondée sur la ségrégation raciale et sociale du peuple palestinien. La seule issue positive au drame palestinien n’inclut-elle pas un seul État avec des droits égaux pour les deux composantes arabe et juive ? Nous invitons nos lecteurs à poursuivre cette discussion.

La rédaction.


Sommaire :

Page 5
Interview de Loubna Qutami, coordinatrice générale du Mouvement de la jeunesse Palestinienne (PYM)
Page 7
Déclaration d'indépendance
Par le Conseil central international du Mouvement de la jeunesse palestinienne.
Page 9
Déclaration d'un bantoustan en Palestine
Par Haidar EID
Page 11
L'État de la reconnaissance
Par Joseph MASSAD
Page 15
Chronique d'une décomposition avancée
Par François LAZAR
Page 19
Accord de la réconciliation palestinienne : entre illusion et chimères par Hanane SHEHADEH
Page 22
Lire, relire  le nettoyage ethnique de la Palestine , un ouvrage d'Ilan Pappe (2006)
Par Jacques WERSTEIN
Page 29
La bulle de l'économie palestinienne
Par Tareq SADEQ

From DIALOGUE REVIEW ( www.dialogue-review.com )